Déconfiné décomplexé ? Je crois que certains citadins ne vont pas se priver au mois de mai pour partir prendre un grand bol d’air frais et de nature. Alors pour ce week-end et la semaine prochaine, je vous propose trois destinations : activités, repas et hébergement compris… à moins de 100 kilomètres de Toulouse. C’est parti ?

ART & GOURMANDISE : à Montauban

Musée Ingres MontaubanOn fait quoi ? Le musée Ingres Bourdelle rouvre ses portes dès ce week-end à Montauban. Il sera ainsi ouvert au public chaque weekend de mai, du samedi jusqu’au dimanche inclus, mais aussi les 21 et 22 mai. Et ce jusqu’au 1er juin, date d’étape de cette première phase test.  C’est l’occasion de profiter, des peintures et sculptures des deux enfants du pays. Côté expo, Constellation Ingres Bourdelle, révèle 33 œuvres des deux artistes et Dans l’atelier d’Ingres des objets et des dessins du peintre.

Pour la visite, des créneaux horaires seront mis en place afin de limiter l’affluence dans les salles. 10 personnes seront autorisées à entrer par créneaux d’un quart d’heure. Achetez votre billet en ligne, car les ventes sont restreintes et vous éviterez les files d’attente. Le port du masque est obligatoire au sein du musée. Des visites guidées des collections seront proposées à 11h30 et 14h30 (pour des groupes limités à 9 personnes). Les tablettes ne pouvant pas être prêtées aux visiteurs, vous êtes invité à télécharger l’application de visite sur votre smartphone.

On mange où ? Le restaurant Du Bruit en Cuisine propose en ce moment des plats à emporter. Le midi, vous pouvez commander votre lunch box, le matin jusqu’à 10h30 et la récupérer au restaurant. (14,50€). Au menu : Poke Bowl, lasagnes, clafoutis…. Le soir, du vendredi au dimanche, le chef Mathieu et son équipe propose un menu à 20€ à commander la veille venir chercher entre 11h30 et 14h, avec entrée plat dessert. La livraison est même possible. Brioche, pâtisseries, charcuteries sont aussi disponible sur commande. Et pour se faire plaisir, on ajoute un cocktail, un jus de fruit ou une bouteille de vin. (Commande par téléphone ou SMS au 06.16.80.06.15)

Maison du Lac MontaubanOn dort où ? A La maison du lac ! A 5 kilomètres de la ville, cette maison d’hôte vous procure un grand bol d’air frais et de positive attitude ! Près d’un lac, cet éco-lodge célèbre la nature et vis au rythme de la transition écologique. Corinne a tout retapé. Elle dispose de deux chambres et vous accueille dans son cocon convivial et bucolique, pour vos premiers jour déconfinés. Adepte de la “raw food”, elle sert un super petite déjeuner maison survitaminé !

PATRIMOINE & DÉTENTE : à Moissac

On fait quoi ? On se balade dans les ruelles de Moissac (en respectant les mesures barrières). La ville est réputée pour son abbatiale Saint-Pierre et son cloître, classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. Si le monument ne devrait rouvrir que le 21 mai, on peut l’observer en attendant depuis l’extérieur, et découvrir le charmant cœur de ville. On peut aussi faire un tour au marché de producteurs. Puis pousser un peu plus loin, jusqu’au port de plaisance ou encore, prendre la voiture et aller se balader sur le pont canal du Cacors.

Moulin de mOissacOn manger et on dort où ? Au Moulin de Moissac. Au mois de mai, l’hôtel fait une offre que le visiteur ne peut refuser. Durant tout le mois, le Moulin propose une formule diner en chambre (plat dessert en bocaux), nuit en chambre classique et petit déjeuner à 99€. On profite de la vue sur la Garonne et le Pont Napoléon et on se promène à la tombée du jour au bord du fleuve. En journée, on peut même s’offrir un modelage ou un soin, l’institut est ouvert. (Réservation au 05 63 32 88 88 / hotel@lemoulindemoissac.com)

HISTORIQUE & NATURE : à Mirepoix

On fait quoi ? Bastide médiévale, Mirepoix est une cité ariégeoise dont le cœur est resté fidèle à son histoire. On aime s’y balader le lundi matin, alors que le marché d’artisans et de producteurs prend place au milieu des superbes maisons à colombages. Autour de la ville, on peut apercevoir les châteaux cathares et buller autour du lac de Montbel (photo ci-dessus).

BelloreadeOn mange où, on dort où ? A la table d’Aurore et Jérôme. Ils installent des petites tables en terrasse pour les clients qui dorment dans leur maison de charme, la Belloréade. Après avoir profité d’un massage prodigué par Aurore (en ce moment c’est uniquement la face postérieure), on se régale de recettes simples faisant hommage aux producteurs. Chèvres chauds de la Chèvre qui rit de Belloc, gratin ariégeois au confit de canard, ou plus exotique, poulet au curry ou tajines… on les mange avant de rejoindre notre chambre sur les toits… thématique safari (de 65 à 72€ la nuit), derrière la maison ou dans les petits hébergements insolites et cocooning situé dans le jardin.