Crée il y a dix ans dans la continuité d’une politique culturelle menée par la ville de Saint Gaudens, Pronomade(s) est une association bien implantée dans le tissu rural du sud de la Haute-Garonne. Elle travaille autour des arts publics et a pour mission l’accompagnement de la création, la diffusion, l’action culturelle et le travail en réseaux.

« Théâtre sans théâtre » comme sa codirectrice Marion Vian aime la définir, Pronomade(s) collabore avec plusieurs communes et communautés de commune du sud du département. L’association propose aux habitants de ces territoires un accès original aux arts de rue, « aux arts publics » comme Marion Vian aime le dire, aux « art des relations ». « Par nos programmations, nous aimons investir des lieux qui ne sont pas forcément dédiés au spectacle et par là même, impliquer les populations concernées avant, pendant et même après la représentation. »

« L’accès à la culture pour tous » voilà ce que prône Pronomade(s), investissant de leurs propositions artistiques villes, écoles et villages. « C’est un travail de longue haleine » confie Marion Vian. « Nos propositions doivent tenir compte du contexte et se faire en lien étroit avec les collectivités locales, que cela soit dans la programmation de spectacles ou dans la mise en place de projets culturels plus longs ». Question tarifs, « Même si le prix n’est pas toujours le premier frein à l’accès à la culture, quarante pourcents des spectacle que nous programmons sont gratuits, le reste ne dépasse jamais les 10 euros à plein tarif. »

Centre National des Arts de la Rue (CNAR) depuis 2005, Scène conventionnée pour les arts publics depuis 2003, organisme de diffusion, d’action culturelle et de travail en réseau, Pronomade(s) est aussi un espace de création. Fort de leur déménagement à Encausse les Thermes au mois de juin 2011, l’association dispose aujourd’hui de locaux confortables, avec un grand lieu de travail pour les compagnies, des bureaux, un espace de vie, des possibilités d’hébergement et un pôle de matériel mis à disposition.

Les nouveaux locaux permettent l’accueil de compagnies en résidence pouvant aller de une à cinq semaines. « Nous privilégions tout de même les longues durées » précise Marion Vian. S’ils ont cinq compagnies privilégiées avec qui ils partagent une même vision et qu’ils suivent depuis longtemps, Pronomade(s) met chaque année ses locaux à disposition des formations qu’ils choisiront « avec une subjectivité assumées » confie encore Marion Vian. « Nous accueillons actuellement le Groupe Merci qui présentera son spectacle « A notre chère disparue, la démocratie », les 21 et 22 octobre à Carbonne ».

> Retrouvez la programmation de Pronomade(s) sur www.pronomades.org