Depuis 2008, le festival Made In Asia s’est donné pour mission de décrypter les réalités de l’Asie contemporaine, ses évolutions, ses tendances, ses transformations. Cette année, à l’occasion du centenaire de la République de Chine, Made in Asia met l’accent sur l’île de Taïwan. Une invitation à la découverte d’un pays et d’un continent aux multiples facettes à travers de nombreuses disciplines artistiques et culturelles.

Symbole de rêves et de fantasmes, l’Asie attire. Son histoire, sa culture, ses traditions, et même sa gastronomie semblent tiraillées entre recettes ancestrales et modernité débridée. Made in Asia tente de révéler les réalités nouvelles d’un continent qui inspire souvent par son passé. Cette année, Taïwan est à l’honneur. Une île qui vaut mieux que tous les clichés des dragons asiatiques qu’on pourrait lui accorder. Elle possède une scène artistique au style unique. Gardiens de la culture chinoise ancestrale et avides de nouvelles technologies, les artistes taïwanais excellent à la croisée de l’Est et de l’Ouest, du passé et du présent.

Pendant presque trois semaines, au moment du nouvel an lunaire, L’Asie sera donc au cœur d’une programmation intense. Films, spectacles, conférences, expositions, rencontres littéraires, ateliers : on le retrouvera à toutes les sauces. Made In Asia investit de nombreux lieux de la ville, institutionnels ou alternatifs, pour adultes ou jeune public. Avec un temps fort sur la place du Capitole, pour le Village du nouvel an. Un marché d’Asie où les associations se mêleront aux démonstrations de danse, d’arts martiaux, aux concerts, pour finir en grande parade avec la danse du dragon. Tambours, lanternes … nous serons à Taiwan, deux jours durant.

Une programmation audacieuse et créatrice entre Orient et Occident, voilà la promesse de cette quatrième édition. En effet, grâce à la symbiose de différentes structures et associations toulousaines, Made in Asia 2012 s’affirme comme un moment de création commune entre artistes asiatiques et toulousains : résidences croisées de plasticiens, rencontres de cirque, master-class, création musicale franco-chinoise… Un beau pari pour l’association Tchin-Tchine à l’origine du projet qui invite les toulousains à découvrir l’Asie version contemporain et à introduire une touche de sa culture dans leur quotidien.

> Festival Made In Asia, du 25 janvier au 10 février, www.festivalmadeinasia.com