Restaurant

Tag

HOTEL D’ASSEZAT, SALON DE THÉ

L’Hôtel d’Assezat, j’y allais lorsque j’étais plus jeune. Avec la classe, c’était obligé. On rêvassait devant les tableaux impressionnistes, découvrait l’architecture d’un lieu hors du commun, apprenait l’histoire des pasteliers de Toulouse… Mais ce que le prof, n’avait jamais pensé à nous montrer, c’est le joli salon de thé, sous les arches de l’entrée, en haut des escaliers. Une erreur que je me devait de rattraper !
1

LES VENDREDIS DE LA TARTINERIE

Tous les vendredis (au lieu des jeudis la saison dernière), l’espace culturel et artistique « Terres de Rencontres », demande à des associations partenaires de proposer un menu original dans sa librairie tartinerie. Attention, n’oubliez pas de réserver !
0

UN BOUT DU MONDE

5
Moi, quand je serai grande, je voudrais avoir un joli café à moi. Pas un café comme les autres. Un café où on pourrait lire un bon roman engoncé dans un vieux canapé, à manger de délicieuses petites choses, à déguster un bon thé. Un café où les gens, ils pourraient venir avec leur amis, les journées de pluie, jouer à un jeu de société. Un café où l’on pourrait écouter de la musique tous les jeudis, où l’on pourrait voyager… Et voilà qu’au détour d’une petite rue, je tombe sur lui. À Toulouse. Il a ouvert depuis 5 mois. Il a piqué mes idées. Pas toutes quand même. Mais maintenant, je veux déjà y retourner. C’est « Un bout du monde » et son histoire ne fait que commencer…

LE BIBENT POUR MON BIDON

1
J’attendais l’été pour vous parler un peu des restaurants toulousains que j’ai fréquenté au cours de l’année et que malheureusement, je n’ai pas toujours eu le temps de vous faire partager. Bizarre, vous me direz, j’aime autant manger que bonimenter, autant cultiver l’art de la fourchette que celui de la baguette. Et en voilà un d’ailleurs, que j’ai testé dès son ouverture et que je n’ai pu, faute de temps, de volonté ou d’enthousiasme, raconter de but en blanc.

L’ASTRAGALE, UNE TABLE, UNE ASSIETTE, ON SE REGALE !

0
4 juin 2011. Finale du Top 14. Le Capitole est bondé. Nous choisissons d’échapper à la foule par une petite ruelle. Rue Peyrolière, se dresse un charmant restaurant à la devanture attrayante : l’Astragale. Notre entrée n’est pourtant pas fortuite, nous avions réservé notre table. Peut-être pour prouver que non, toute la ville ne retient pas son souffle pour 80 minutes de démonstration de gros bras. Il y en a encore qui à Toulouse, préfère la bonne bouffe au rugby et ses exploits.

REPAS GROUPON AU COMPANS CAFÉ

0
Miam. Voici que ma collègue de travail m’offre quatre bons Groupon pour aller diner juste à coté de chez moi, au Compans Café. Je suis curieuse. Je ne connais pas. J’appelle pour réserver. C’est complet toute la semaine sauf mercredi. Va pour mercredi.

PIERRE AUGE : UN CHEF VRAIMENT TOP !

1
Samedi 30 mai, je fais des infidélités. A 180 km de la ville rose, il fait beau temps à Béziers. C’est en poussant une grande porte, dans une rue peu passante mais menant aux arènes que nous pénétrons dans la Maison de petit Pierre. Voilà qui annonce un repas gourmet mais champêtre.
Page 6 sur 6«23456