Restaurant

Tag

LA POPOTE DES POTES

Prendre d’assaut les cuisines d’un restaurant le temps d’une journée, pour la préparation d’un menu qui ravira vos hôtes d’un soir: voilà ce que propose, une fois par mois, le Chronic Argo aux apprentis cuisiniers. Loin d’avoir eu le courage de me mettre au fourneaux pour cet événement éphémère, je me suis invitées à la … Lire la suite
4

FULL COUSCOUS : La Kasbah

Près de la place Arnaud Bernard, la Kasbah, restaurant de spécialités algériennes, fait l’unanimité des clients qui cherchent là une cuisine et une ambiance familiale, traditionnelle et conviviale. Il ne fallait pas moins que l’envie de goûter un bon couscous algérien pour qu’avec mes trois voisins, on réserve une table pour l’une des soirées très convoitée des toulousains…
1

MICRO FOOD : Le Fanfaron

0
Cheminée en pierre pour l’hiver, petite cours intérieure l’été : le Fanfaron, charmant resto installé entre le Canal du midi et la rue des Chalets, aurait pu jouer de ces atouts premiers… Mais c’est sans compter sur un concept aussi décalé que son chef cuisinier. Résumé d’une soirée gourmande et quand même un peu barrée.

LE NEZ ROUGE

0
Un samedi soir au Nez Rouge ? Mieux vaut ne pas s’y aventurer sans réservation. Devant nous, moulte duo se font gentiment repousser vers la porte faute de pouvoir trouver une table libre dans ce bar à vin version gastro aussi simple qu’avenant. Mais nous avons su donner ce précieux coup de téléphone, et prenons … Lire la suite
Peiharote Le restaurant

AU PEILHAROTE

0
Ici tout s’achète. Même le repas ! Dans ce restaurant aux allures de bicoque rafistolée, on savoure une cuisine traditionnelle, copieuse et bien préparée. Sans aucun artifice, nous entrons avec envie dans ce cadre rigolo et décomplexé.

LET’S MEAT : Le Louchebem

2
Comment ça ? Je n’avais pas essayé le traditionnel repas du dimanche au premier étage des Halles du marché Victor Hugo ? Bah non. J’ai pourtant habité pendant un an juste en face, profitant du réveil matin à base de mégaphone, grand déballage, et noctambules venus rassasier leur gueule de bois. Il était temps de trouver la bonne occasion. J’ai donc rameuté papi, ancien cheminot ayant connu les déjeuners matinaux au dessus du marché Victor Hugo, ajouté mes parents, pas toujours ravis de passer un dimanche pluvieux au centre ville, et un petit ami regrettant de s’être levé trop tôt. Un bon repas en perspective.

LA PELOUSE INTERDITE

0
On m’en avait parlé me mettant l’eau à la bouche. Ce petit lieu un peu caché, un peu secret où les toulousains futés viennent passer leurs soirées d’été en dégustant un repas digne de ce nom. La Pelouse Interdite. Pas de pub. Peu d’indications. Mais un monde fou. Ça sentait bon le bon plan. Alléchés nous sommes entrés. Et puis…
Page 4 sur 6«23456