Coup de coeur

Tag

LIEU QUI POUSSE : LA GRAINERIE

Le parking est bien rempli : des vans, des voitures, des camions et des caravanes. Il ne reste plus qu’une dizaine de mètres à parcourir sur la centaine qui éloignent la Grainerie du métro. Mais déjà, le bâtiment est imposant, neuf, presque flambant. La Grainerie a bien grandi, logée dans la zone d’activité Balma Gramont. Monsieur Loyal en perdrait son haut de forme.
0

PAD THAI AU BAAN SIAM

Je ne connais pas grand-chose à la cuisine asiatique. Je réussis assez bien les makis. Je sais rouler le printemps. Mes nems sont un peu huileux. Voilà l’étendue de mon talent. Plutôt cliché, il faut l’avouer. Alors un soir, je pousse la porte du Baan Siam. On m’y convie. J’y découvre la cuisine Thaïlandais. Depuis, j’y retourne régulièrement, et pour rien au monde, je ne change ma commande.
3

UN BOUT DU MONDE

5
Moi, quand je serai grande, je voudrais avoir un joli café à moi. Pas un café comme les autres. Un café où on pourrait lire un bon roman engoncé dans un vieux canapé, à manger de délicieuses petites choses, à déguster un bon thé. Un café où les gens, ils pourraient venir avec leur amis, les journées de pluie, jouer à un jeu de société. Un café où l’on pourrait écouter de la musique tous les jeudis, où l’on pourrait voyager… Et voilà qu’au détour d’une petite rue, je tombe sur lui. À Toulouse. Il a ouvert depuis 5 mois. Il a piqué mes idées. Pas toutes quand même. Mais maintenant, je veux déjà y retourner. C’est « Un bout du monde » et son histoire ne fait que commencer…

CARNETS PLEINS FEUX !

0
La rentrée sera théâtrale ou ne sera pas ! Alors que le paysage culturel toulousain subit de vives secousses dans le secteur du théâtre, la résistance s’était déjà levée en 2004. Elle avait pris l’apparence d’un petit carnet unissant déjà trois établissements : la Cave Poésie, le Fil à Plomb et le Théâtre du Grand Rond.

L’ASTRAGALE, UNE TABLE, UNE ASSIETTE, ON SE REGALE !

0
4 juin 2011. Finale du Top 14. Le Capitole est bondé. Nous choisissons d’échapper à la foule par une petite ruelle. Rue Peyrolière, se dresse un charmant restaurant à la devanture attrayante : l’Astragale. Notre entrée n’est pourtant pas fortuite, nous avions réservé notre table. Peut-être pour prouver que non, toute la ville ne retient pas son souffle pour 80 minutes de démonstration de gros bras. Il y en a encore qui à Toulouse, préfère la bonne bouffe au rugby et ses exploits.

PLUS VIDÉE QUE MON GRENIER…

0
Dimanche matin. Le réveil sonne à 6h15. Ca fait mal. Coup d’œil par la fenêtre. Il pleut. Vie De Merde. Descente des escaliers incertaine. Préparation du café approximative. Thermos armé. Sandwich délabré. Bon ben voilà. Je me lance. Aujourd’hui, je fais un vide grenier.
Page 11 sur 11«7891011