Coup de coeur

Tag

MICRO FOOD : Le Fanfaron

Cheminée en pierre pour l’hiver, petite cours intérieure l’été : le Fanfaron, charmant resto installé entre le Canal du midi et la rue des Chalets, aurait pu jouer de ces atouts premiers… Mais c’est sans compter sur un concept aussi décalé que son chef cuisinier. Résumé d’une soirée gourmande et quand même un peu barrée.
0

CHEZ NAVARRE : Table d’hôte

Longtemps il y avait. Bien longtemps que je voulais m’assoir avec une poignée de bons amis autour de la grande table robuste qui trône au milieu de ce restaurant qu’on appelle Chez Navarre. Il a fallu attendre l’été pour s’installer prés de la vieille cheminée. Pour goûter aux plats de tradition préparés avec sympathie par le cuisto de la table d’hôte la plus rustique et insolite des Carmes. On mange. On boit. On rit. On se sent bien. On prend son temps….
0

OKINI, restaurant japonais

1
Véritable restaurant et salon de thé japonais à Toulouse, Okini est une invitation à la découverte et au voyage.

LE MOTCHIYA

3
Tant de temps que je voulais y aller : pousser la porte de cette petite échoppe à la vitrine colorée, tranquille et raffinée. Le Motchiya. Ouvert seulement les midis de la semaine, ce petit restaurant japonais fait la tristesse de ceux qui travaillent en périphérie. Il faut donc bien s’accorder quelques vacances pour trouver, avec un peu de chance, de la place devant le comptoir bien rempli. Ca y est ! Youpi !

CANTINE JAP : Solaneko

3
Je l’avais lu sur le blog de Chantal. Puis entendu venté au téléphone par Charlotte. Il fallait finalement que je le teste ! Ce fut donc avec Noémie et Marika. Il est samedi midi, nous sommes place de l’Estrapade. Nous entrons chez Solaneko, petite cantine japonaise installée ici il y a quelques mois.

CHEZ FERDINAND, cuisine douce

0
Une petite rue, trouvée au gré des pérégrinations … Nous cherchions un nouveau lieu, pour écumer nos derniers tickets restaurants. Pas emballés par ce que nous trouvions sous nos foulées. Jusqu’à St Aubin, alors, nous poussons. Et là est la vitrine. On peut l’apercevoir, discrète, depuis la rue Riquet. Sur sa jolie enseigne, est indiqué : Chez Ferdinand. C’est tout trouvé. Je rentre.

CAFÉ LA MAISON DRÔLE

0
Nichée au fond de la rue Joutx Aigues (celle où l’on trouve déjà la Gouaille, le Cri de la Truffe et le 7eme ciel), La Maison Drôle est un café à deux étages qui fleure bon la gourmandise et la bonhommie. Ouvert depuis avril dans un ancien local associatif, ce petit lieu familial (frère et sœur aux commandes) convainc déjà par son esprit et son charme. Niveau cuisine : le brunch y est incontournable.