ICI VOUS ÊTES UN TOURISTE

Fred Touriste, Seb Touriste et Nico Touriste ne se sont pas rencontrés dans un camp de vacances mais bien dans la nébuleuse punk-rock toulousaine. S’affichant depuis quelques années sur la scène underground toulousaine, ils ont fait par exemple, l’objet des premières Curiosités du Bikini. Aujourd’hui, Nico Touriste ayant succombé à l’aventure chinoise, c’est un groupe … Lire la suite
0

2 JOURS DANS UN COCOON

Je ne suis pas allée voir Mozart l’Opéra Rock, la comédie musicale que si Wolfgang il l’avait écouté, il se serait jeté sur un flacon d’arsenic plutôt que d’entendre une équipe de goules massacrer son Requiem. Je ne me suis pas non plus déplacée au Forum des langues du monde ou comment plomber un événement cosmopolite avec d’inaccessibles théories linguistiques que même le mec du Carrefour Culturel à l’origine de l’événement y comprend pas ce qu’il dit. Je ne suis pas non plus allée à Odyssud, pour le festival Luluberlu parce que je suis une grande fille maintenant, si si …
0

SOIRÉE TOULOUSAINE : LA LOUPIOTE ET LE PLAN B

0
Va savoir pourquoi, le monde entier semble avoir vu le jour un 20 mai. Le monde entier… Ou au moins trois de mes amis qui ont décidé de fêter le cap de l’année supplémentaire, le même soir, au même moment, il fallait donc trouver le même endroit (ou presque).

LE WEEK END DES CURIOSITÉS

0
On l’attendait à Toulouse depuis des années, Bleu Citron et le Bikini l’ont fait : un festival rock, toulousain, en un seul lieu et avec une pléiade de têtes d’affiche. Ce sera du 26 au 29 mai aux alentours du Bikini. Une première édition ambitieuse. Pour les organisateurs, un sacré pari !

LA CHRONIQUE NOSTALGIQUE DE TARIK !

0
7 ans qu’il n’avait pas donné signe de vie. Après « Comme si la terre penchait » sorti en 2001, Christophe (Daniel Bevilacqua de son vrai nom) revenait en 2008 avec son excellent opus, « Aimer ce que nous sommes », un disque OVNI aussi enivrant que ténébreux.

UN WEEK-END DE CRÉATEURS

0
Je n’en peux plus d’attendre. Je m’en lèche déjà les babines. Je sens même grelotter le portefeuille. Un tour de Toulouse et de sa banlieue pour chiner, farfouiller, faire le plein de bidules, de fagotes, de breloques et de trucs. Fête des mères oblige, mais fête de moi surtout, je sifflerai bientôt le top départ de la courses aux salons, ventes privées et expositions. À bas la rue Saint Rome et ses chaines insipides, ce week-end sera créateurs ou ne sera pas !

POURQUOI LA GHP PREND L’EAU…

2
Pas que j’aime spécialement pérégriner d’un air bobo dans les galeries d’art contemporain de la ville rose mais cette annonce donne chaud. La galerie GHP annonce une fermeture définitive au 31 juillet. Mais que s’est-il passé ?
Page 22 sur 24«52021222324