Il y a des repas que l’on attend avec impatience. Celui-ci en a fait partie. Par une belle journée ensoleillée, nous voici nombreux à nous installer dans une petite salle de L’Amphitryon. Déjeuner semi-professionnel mais surtout hautement gastronomique. Yannick Delpech, chef deux étoiles, n’a qu’à bien nous régaler.

Accueil attentionné et vaporeux. Ambiance raffinée. Nous avons ouvert les portes de l’Amphitryon, le restaurant de Yannick Delpech, estampillé deux étoiles au fameux guide Michelin. Non, nous ne sommes pas venus récupérer l’autographe de celui que nous avons aperçu dans des émissions plus ou moins réussies de TF1. Nous sommes venus un jeudi, déguster le repas du midi. Baptisé AmphiCitron, il est à 38€ et 15€ de plus avec l’accord vins et café, les jours de semaine.

Nous nous installons dans une petite salle à défaut d’avoir pensé à réserver sur la belle terrasse. Mais la décoration épurée, l’originalité de la pièce et de ses lumières balayent ce soupçon de déception. Surtout qu’un serveur prévenant vient tout juste nous déposer la carte du midi entre les mains. Elle donne l’eau à la bouche, surtout avec l’accord mets et vins. Nous commandons.

Amphitryon 2En entrée, ce sera pour moi une fraîcheur de cabillaud, yaourt et sorbet roquette. L’assiette est visuelle, délicate, légère et rafraichissante. Elle tient ses promesses, enveloppée dans un verre de vin blanc du Languedoc-Roussillon. La suite est à base de poisson : bonite en kadaïf, houmous et aubergine, sauce vierge. En cette saison, le chef a décidé de nous faire voyager en Méditerranée. En commençant par le Languedoc, puisque le verre de rouge est lui aussi de la région. On termine enfin le périple gustatif par une note sucrée juste avant les mignardises et le café. Nous dégusterons des pêches rafraîchies à la verveine, sorbet crémeux citron et verveine. Des notes fruitées et légères.

Autour de la table, les sourires peuvent se lire sur les visages. Chacun semble ravi du contenu de ses assiettes et du service attentionné qui ne nous a jamais quittés. Peux être que cette équipe sourit aussi parce que c’est moi qui règle la note finale. Et juste à la sortie, je me dis que ce lieu est précieux et qu’il nous a un peu étourdi. Mais dans le bon sens du terme. La cuisine de Yannick Delpech colle à la saison : elle est fraiche, moderne et équilibrée. Nous repartons avec ce sentiment d’avoir le cœur à la fois léger, le ventre pas trop lourd et cette envie furieuse de revenir. En économisant un peu et avec 38€, on pourrait se laisser tenter plus souvent, par les deux belles étoiles de l’Amphitryon.


Champs-Libre Attention évènement : la Garden Party de l’Amphitryon !

Le dimanche 11 septembre et pour les deux ans de la pâtisserie Sandyan, l’Amphitryon organise son pique nique « Champs Libre » en partenariat avec des supers chefs, des boutiques chouettes, des musicien et promet quelques surprises ! C’est 30€ l’entrée. Alors, on y retourne ?

> 28 Chemin de Gramont, 31770 Colomiers. www.lamphitryon.com.