Près de la place Arnaud Bernard, la Kasbah, restaurant de spécialités algériennes, fait l’unanimité des clients qui cherchent là une cuisine et une ambiance familiale, traditionnelle et conviviale. Il ne fallait pas moins que l’envie de goûter un bon couscous algérien pour qu’avec mes trois voisins, on réserve une table pour l’une des soirées très convoitée des toulousains…

 
Un vrai repère d’habitués que ce restaurant tenu par la même famille depuis plus de 30 ans. C’est là l’un des pillers d’Arnaud Bernard, logé entre le Breughel et l’Esquinade juste à coté du Fil à Plomb.
Et dans la cours de la Kasbah, ils se pressent nombreux à l’un des deux services du lundi soir où l’assiette garnie de couscous est à 5 euros. Et pas petite, pas qu’un peu et pour tout le monde. Voilà un lieu qui nourrit son client sans trop vider son portefeuille. Il faut juste réserver avant, plutôt par téléphone, savoir arriver à l’heure et repartir à temps. Le service et l’accueil sont sans courbettes mais plutôt à la bonne franquette.
La soirée s’accompagne en plus de musiques live berbères. Et au son des cithares, commence une heure et demie de bonne tranche et de bonne chère. De la semoule fine, des légumes fondants, un jus goûtu et des raisins secs bien caramélisés (recette maison) rythment la danse et les réjouissances. On parlerait presque de vacances… Et si on a gagné la veille au loto foot, on peut même s’offrir une petite bouteille… Histoire de marquer le coup.
 Quant à la carte proposée tous les jours de la semaine, elle recueille plusieurs types de couscous et tajines, des recettes plus originales, des pastillas et le thé à la menthe qui finit le repas. Les prix restent abordables, pour des plats complets autour de 14 euros. Un bon endroit pour partager une soirée entre collègues, voisins, amis. Sans chichis.