J’ai réservé à l’avance, au Canaille Club. Bien Obligée. Au moins 10 jours avant la date pour pouvoir me frotter au menu de Maxime Delbosc. Le chef du restaurant « Au goût des autres » est aussi le prix Lucien Vanel 2015. Ce soir, c’est le capitaine de ce club de Canailles. Nous sommes le 6 aout 2015, et je monte en famille les marches de la péniche, prête pour la dégustation.

Canaille Club 2Mais qu’est ce que c’est ?
Le Canaille Club est une belle surprise et l’une des jolies nouveautés de l’été 2015. L’idée ? Inviter chaque semaine un chef renommé de la région toulousaine. Lui demander de concocter un menu original. Puis le servir sur une élégante péniche, amarrée quai de Tounis, avec une vue imprenable sur la Garonne. Depuis le mois de juillet, Nicolas Brousse (Chez Marius), Christophe Marque (Bistrot Constant), Pierre Lambinon (Le PY-R), Thomas Vonderscher (Le Cénacle) et Maxime Delbosc se sont succédés à l’exercice. Et pour les dernières semaines du mois d’août, on attend avec impatience Théo Mandement (Jour de marché), Nicolas Servant (Du Bon Servant), et Jérémy Morin (ancien chef étoilé du Métropolitain).

Et alors, en vrai, c’est comment ?
On arrive vers 20h au pied de la péniche du Canaille Club. Elle est accolée à la Guinguette, juste derrière. Pourtant, elle a de quoi lui faire bien de l’ombre. L’accueil est sobre, décontracté mais appliqué et prévenant. On nous installe à une table dressée élégamment. Elle est un peu rapprochée de sa voisine ; mais la proximité n’engage pas la promiscuité. On nous apporte le menu. En même temps, nous commandons une bouteille de rosé (15€). L’apéro peut commencer. On trinque mais l’on ne tangue pas sur ce bateau qui ne démarre que le samedi, pour 45€ tout compris. Les autres soirs, à quai, le menu est à 35€. Bon rapport qualité / prix. On choisit entre deux entrées, deux plats et deux desserts. Et on va se régaler.

Et dans l’assiette ?
Je démarre par une jolie assiette de thon, pulpe d’avocat et curry. C’est original, subtil et je craque pourCanaille Club cette pincée de Rice Krispies et ces trèfles comestibles qui décorent le plat. Ils ont un petit goût de fruits de la passion. Je lorgne aussi sur l’assiette de ma voisine qui fait terriblement envie : du bœuf mariné en carpaccio déposé entre de belles tranches de foie gras et surmonté de copeaux de truffes fraîches. Même réfractaire, je ne résiste pas à ces produits exceptionnels qui fondent sous la langue. La suite ? Un duo de cabillaud, chou frit et noix de coco qui ne manque pas de piquant. Et pour finir, une gourmandise à base de praline, chocolat et abricot. A la fois croquante, gourmande et rafraichissante, elle termine en beauté ce repas sans faute note.

La fin de l’histoire ?
Heureuse. Le menu était original, délicieux et le concept peut se targuer d’un beau rapport qualité prix. Le service est organisé, attentionné, briefé sur les recettes et les produits, et sympathique. Pas d’attente entre les plats. Pas de faute de rythme. On a passé un agréable moment avec cette belle vue de la Garonne. Sous le soleil couchant. Puis le ciel étoilé. Avec un petit vent frais, venu nous effleurer. On attend la saison 2 avec impatience. Pour moi, le deuxième épisode se fera très bientôt…

> Canaille Club, Quai de Tounis. www.facebook.com/canailleclub. Réservation : 06 12 90 18 58