Fraichement arrivée quartier Saint Georges, la Binocle n’a pas fait dans l’apparat. Ici, c’est plutôt ambiance bistro brute sans fioriture. Mais dans l’assiette, la simplicité des recettes n’a d’égale que la justesse des plats. Chaussez vos plus belles lunettes, on s’attable.
On serait presque passé à coté de ce petit resto aux allures de bistro. La devanture n’a pas beaucoup changé. Pourtant La Binocle a ouvert il y a quelques semaines et fonctionne déjà bien avec le bouche-à-oreille. A l’intérieur, les murs et la déco ont été quelques peu rafraichis mais le lieu reste brut. Du coup, c’est la cuisine qui interroge.

Aux manettes
Deux trentenaires qui se sont rencontrés à Paris dans le restaurant de Christian Etchebest. Le premier, Chika, d’origine Japonaise est en cuisine. Le second, Fabien, s’occupe de l’accueil et du service. Ils se sont associés et ont rejoint la ville Rose, pour y ouvrir une brasserie parisienne aux accents du Sud-Ouest, ode à la bistronomie. La binocle, puisque tous d’eux en chaussent, offre donc 25 couverts. L’accueil est sympathique, courtois et chaleureux, dès l’entrée et jusqu’à la présentation de la carte bleu.

Binocle

A la carte
Ou plutôt au tableau. Un choix d’entrées à 2€ que l’on peut panacher en fonction de son appétit. Mais restons raisonnable, une seule suffit pour entrer en matière. A la soupe de potimarron, aux œufs mayo, aux légumes, au saumon, à la terrine ou aux rillettes de cochon, je choisis l’assiette de coteaux. Cuisiné avec simplicité mais gouteux. Ensuite, c’est un filet de grenadier meunière qui m’attends, accompagné d’une purée maison. La cuisson est parfaite, les saveurs sont franches et les produits parfaitement respecté. En dessert, c’est pareil, les gourmandises coutent chacune 2€ pièce. De quoi ne pas se priver. Fromage, riz au lait, tiramisu, salade de fruit, gâteau de fromage blanc, sorbet poire… du grand classique. Efficace pour clore un repas respectueux des traditions.

L’addition
18€ pour une formule midi entrée, plat, dessert. Raisonnable quant on parle de bons petits plats. Ajoutez quelques euros pour la côte de cochon, et pour terminer sur un café. La Binocle propose aussi un petit menu à 26€ et un grand menu à 33€ (le soir). L’addition n’a donc d’égal que la simplicité du lieu et la justesse des plats. Une bonne adresse, qui a du cœur dans un quartier qui n’en foisonnait pas…

> La binocle, 10 Rue Alexandre Fourtanier 31000 Toulouse