Les connaissez-vous, ces lieux toulousains abandonnés que la tendance urbex donne furieusement envie de pénétrer ? Non ? Alors suivez-moi. Je vous emmène sur l’un de ces sites… Dévasté, décadent, déserté depuis 1990 et fermé en 2001, on y pénètre discrètement pour repérer les graffitis, explorer son architectural incroyable, parcourir sur ses gardes ses 2000 m2 et photographier son étrange escalier. Vous ne savez pas où c’est ? Il va donc  bien falloir deviner…