Voilà une expo qui mérite le coup d’oeil ! Pas parce que le photographe est possiblement un ami de la maison. Mais bien parce sa démarche artistique aussi captivante que la qualité de ses clichés. En tout cas, cela s’appelle « Des lignes et des Hommes » et c’est jusqu’au 27 janvier Galerie Passage à l’art.

Feixa2Jean-Luc Feixa, jeune photographe toulousain, a donc réunis sous le thème « Des lignes et de Hommes » des clichés qui illustrent une démarche photographique initiée il y a dix ans déjà. Il affectionne le jeu des lignes et des contrastes qu’il essaie de capturer au hasard de ses voyages. Et ils sont nombreux !

« Le noir et blanc est la technique idéale pour cet exercice en ce sens qu’elle permet de mettre en lumière les perspectives et qu’elle sublime le détail des structures et la présence de leurs habitants » explique-t-il. Résultat envoutant, tranché et humaniste : « Badauds fugaces ou acteurs de premiers plan, ils occupent toujours une place prépondérante dans l’ensemble de ces décors à la géométrie bien réglée. »conclu-t-il.

15 clichés qui ont du sens. Une expo rondement menée. Un photographe qui vaut le détour. Et qui nous donne envie, nous aussi, de nous fondre dans la ville, dans ses lignes, pour, un instant, les compléter.

> Jusqu’au 27 janvier, Galerie Passage à l’art, 5, Grande Rue ST Nicolas Toulouse.