Un petit village dans la Vallée d’Aure au cœur des Pyrénées. Une jolie maison à 25 minutes de Peyragudes et 10 minutes de Saint-Lary. Un petit cocon au milieu des montagnes. Un écrin de douceur qui se distingue d’un parterre blanc. Nous sommes à la maison Seignou pour une nuit. Une parenthèse douce et amoureuse après une grande journée de randonnée, de raquettes ou de ski.

Alexia et son mari ont rénové leur grange et une partie de leur corps de ferme pour en faire une maison d’hôte attenante à leur domicile. Quand on arrive, on se gare donc dans le parking familial. Puis on monte les marches de cette maison de village et on pousse la porte d’entrée. Quelques secondes avant, on aura déjà eu un aperçu de l’esprit des lieux en découvrant la terrasse boisée et joliment décorée… avec un bain nordique qui essaie de se faire discret. Mais maligne, je l’ai déjà repéré !

A l’intérieur, c’est un écrin de douceur. Dans toute la vallée, vous ne trouverez maison d’hôte de meilleure qualité. Alexia nous accueille côté salon, dans un canapé en cuir confortable, surmonté d’un plaid tout doux et tout près de la cheminée. Par le feu et sa gentillesse, on est vite réchauffé. On se sent accueilli et Alexia nous emmène visiter. La maison Seignou possède quatre chambres : deux réservées aux couples et les autres, plus familiales, pouvant accueillir jusqu’à quatre personnes. Nous faisons le choix de la Lio. Avec son lit face à la grande fenêtre, on se couche et l’on se lève avec la vue sur les montagnes. Promesse d’instants précieux.

Ce soir, nous mangerons aussi à la table d’hôte, mais avant nous nous laissons tenter par le bain nordique que j’avais savamment repéré. Car la maison Seignou héberge un bel espace détente, avec en plus, sauna, hammam et salle de massage. Et c’est Alexia qui prodigue les soins. Nous, nous avons enfilé nos maillots de bain, et c’est à la lueur de la bougie que nous trouvons le chemin vers l’eau chaude. Perdus dans ce petit village au milieu des sommets, nous dégustons foie gras et champagne en profitant des vapeurs du bain. Avec la conscience d’avoir la chance de vivre un moment privilégié.

Une heure plus tard, nous nous sommes changés et sommes descendus dans la salle à manger. C’est le moment de goûter la cuisine d’Ambroisine, la belle-mère d’Alexia. Un petit bout de femme qui n’a rien à envier à certains chefs avec ses belles recettes traditionnelles et maison. Soupe à l’oignon savoureuse, tournedos de canard et ses haricot et pommes de terre rissolées dans la graisse, île flottante. Pour 25€ c’est simplement délicieux. Et nous repartons dans la chambre avec notre infusion profiter du grand lit confortable et de la vue sur les Pyrénées.

C’est elle, qui nous réveille au petit matin et qui nous fait lever du bon pied. Même s’il est temps de plier bagage. Mais pas avant d’avoir pris le petit déjeuner. Café, croissant, pain, gâteaux, fromage et charcuterie du coin. C’est local, maison et parfait pour démarrer la journée et envisager le retour sans trop de déception. Qui aurait envie de quitter ce lieu et de rentrer à la maison ? Juste avant de s’acquitter des 115€ correspondant à une nuit et un petit déjeuner, Alexia nous parle de son nouveau projet : un gite, qui est en train d’être terminé. Il accueillera une douzaine de personnes en location indépendante pour le week-end ou la semaine avec également un espace détente… et l’opportunité de se faire livrer des petits plats. L’occasion pour nous peut-être de retourner dans un nouvel écrin des Pyrénées pour une plus longue durée et de retrouver la cuisine d’Ambroisine…

Maison Seignou, Village, 65170 Azet. www.maisonseignou.fr