Un restaurant chinois au cœur de Soldeu, en Andorre, avouez que vous ne vous y attendiez pas ? C’est pourtant le pari audacieux de l’hôtel Park Piolet qui héberge pour quelques mois un lieu gourmand et éphémère proposant de la cuisine asiatique de haute-voltige : Kao Soldeu.

Un aller-retour sur la journée en Andorre pour découvrir un restaurant : il fallait que la promesse soit belle pour tenter l’aventure. Après trois… non… cinq heures de route en ce samedi jaune nous arrivons au Park Piolet de Soldeu. L’hôtel, situé aux pieds des pistes de Granvalira, a fait peau neuve et héberge le temps d’une saison hivernale un restaurant de haute cuisine chinoise. En tête d’affiche : la famille Kao, pionnière de la gastronomie asiatique dans la ville de Barcelone.

Il n’en fallait pas moins pour piquer ma curiosité, ma connaissance de la cuisine chinoise étant plutôt limitée à quelques clichés. Nous nous installons donc dans un espace design juste sombre, sous les lumières tamisées et dans une ambiance chic sans être trop guindée. Une partie du gratin andorran a pris place sur les tables autour de nous : « proposer une cuisine originale et une alternative à l’offre traditionnelle andorrane, c’est cela aussi qu’attendait la clientèle locale », explique JordiParis, directeur général de l’hôtel.

Au menu de ce midi… un véritable voyage et le menu « découverte » à 55€ servi pour deux personnes minimum. En hors d’œuvre : une sélection de délicieux Dim Sum, des mets de petites portions typiques de la cuisine cantonaise. Ils signifient « petites bouchées qui touchent le coeur ». Queue de lotte Katafi, nem vietnamien à la sauce soka, Jiao Zi –raviolis- de bœuf et compotée de truffe, Siu Mai – raviolis vapeur- verts au gambas, poulet et caviar de truffe. Puis place aux entrées : haricots fins sautés au poulet, gambas au curry, riz cantonnais… ça croque, ça fond dans la bouche c’est plein de saveur. Je me régale déjà quand j’aperçois Jordy avec un petit sourire en coin. Il trépigne à l’idée de nous présenter le clou du spectacle. Et il arrive sur un plateau.

Le demi canard laqué de Pekin. Voilà ce qui se découpe avec précision devant nos yeux. On nous le dépose ensuite en petit morceau au centre de la table. Et nous sommes invités à y ajouter de la sauce et des crudités et à le rouler dans un wrap. L’approche est ludique. Le goût est là. On y revient même à plusieurs reprises. Mais il faut laisser une petite place pour le dessert : rouleau de banane au chocolat et glace au yaourt. Et ce serait dommage de ne pas l’avoir fait car au milieu de l’assiette à partager trône une boule de glace au yaourt que je déguste avec des noix de cajou et amandes caramélisées. Oh là là. Rien que pour cela je reviendrais.

Mais il ne reste plus que quelques semaines pour aller goûter aux saveurs fines de l’Asie sans quitter nos Pyrénées. Kao Soldeu version 2019 fermera ses portes le 23 avril.

Park Piolets MountainHotel & Spa, CG-2, 19, AD100 Soldeu, Andorre. Tel +376 871 787. www.parkpiolets.com/fr/kao-soldeu/