La concrétisation d’une belle idée. Voilà ce que l’on peut trouver à l’Espace Écureuil jusqu’au 28 février. La fondation pour l’art contemporain s’est lancée dans une exposition participative. Elle a invité les Toulousains à venir déposer leurs œuvres de cœur, accompagnées d’un petit mot doux. Le résultat ? Certes inégal, mais assez génial.

ma_vie_avec_toiConfier la programmation au public : voilà ce qu’a osé faire la Fondation Espace Écureuil logée au numéro 3 de la place du Capitole. En décembre, elle avait lancé un appel à tous ceux qui étaient prêts à venir proposer une œuvre d’art : celle qui trône fièrement sur le mur du salon, tranquillement sur la cheminée ou discrètement sur la table de chevet. Une œuvre de cœur, accompagnée d’un texte d’explication pour que chacun puisse exprimer son attachement à l’objet et donner sa propre vision de l’art. Avec une petite règle : amener une œuvre signée par un artiste ou créateur reconnu professionnellement et réalisée après les années 60.

Les toulousains ont répondu présents. Il faisait la queue, à la date de remise, leur précieux dans les mains. Une quarantaine d’œuvres ont donc été sélectionnées et installées pour ce qui constitue la première vague de cette exposition évolutive. Parce que oui, vous pourrez ensuite en déposer d’autres… et chaque semaine, la collection s’enrichira de vos prêts.

Alors, dès le lancement, il fallait bien filer à la Fondation Ecureuil pour voir à quoi ressemblait cette exposition pour le moins originale, sinon inédite. Ce que l’on peut en dire ? Que c’est une réussite. Troublante, amusante, sincère, accessible, intelligente : elle clame haut et fort les vertus du participatif et se vit comme une expérience. On sourira devant « l’Hommage à Gérard », « Le parking de Lourdes » ou le « Christ au carambars ». On s’émotionnera à la lecture des petits textes qui inscrivent l’œuvre dans un contexte si personnel, si émouvant. Elles s’inscrivent dans le quotidien et manquent souvent à ces propriétaires qui le soulignent d’un clin d’œil.

Quand à moi, me voici donc au milieu du salon, à virer et tourner pour savoir ce que je pourrais bien leur amener. Qui sait, j’ai peut-être une chance de promouvoir mon sens de l’art…

 > www.caisseepargne-art-contemporain.fr


Vous voulez participer ?

Sur les murs :

L’exposition s’enrichira chaque semaine au gré des prêts des particuliers. Les participants seront accueillis les vendredi 23 janvier, de 17h à 19h ; samedi 31 janvier, de 11h à 13h ; vendredi 6 février, de 17h à 19h ; samedi 14 février, de 11h à 13h ; vendredi 20 février, de 17h à 19h

Sur la toile :

Pendant la durée de l’exposition, le public est invité à envoyer une image de son œuvre préférée avec un commentaire sur le mail de la Fondation : contact@caisseepargne-art-contemporain.fr. Ces contributions seront ensuite postées sur le blog de l’Espace écureuil.