J’me fais plaisir (aussi…)

Catégorie

MICRO FOOD : Le Fanfaron

Cheminée en pierre pour l’hiver, petite cours intérieure l’été : le Fanfaron, charmant resto installé entre le Canal du midi et la rue des Chalets, aurait pu jouer de ces atouts premiers… Mais c’est sans compter sur un concept aussi décalé que son chef cuisinier. Résumé d’une soirée gourmande et quand même un peu barrée.
0

LE NEZ ROUGE

Un samedi soir au Nez Rouge ? Mieux vaut ne pas s’y aventurer sans réservation. Devant nous, moulte duo se font gentiment repousser vers la porte faute de pouvoir trouver une table libre dans ce bar à vin version gastro aussi simple qu’avenant. Mais nous avons su donner ce précieux coup de téléphone, et prenons … Lire la suite
0
Peiharote Le restaurant

AU PEILHAROTE

0
Ici tout s’achète. Même le repas ! Dans ce restaurant aux allures de bicoque rafistolée, on savoure une cuisine traditionnelle, copieuse et bien préparée. Sans aucun artifice, nous entrons avec envie dans ce cadre rigolo et décomplexé.

LA PELOUSE INTERDITE

0
On m’en avait parlé me mettant l’eau à la bouche. Ce petit lieu un peu caché, un peu secret où les toulousains futés viennent passer leurs soirées d’été en dégustant un repas digne de ce nom. La Pelouse Interdite. Pas de pub. Peu d’indications. Mais un monde fou. Ça sentait bon le bon plan. Alléchés nous sommes entrés. Et puis…

LE KUMQUAT

1
Ok, il se situe dans une zone d’entreprises sans charme aucun. Ok, il n’est même pas à Toulouse. Mais bon à Blagnac, soyez sympa, on reste quand même en milieu urbain. Ok, j’y vais parce que je bosse juste à coté et qu’à par ça… ben y a trop rien. Mais le Kumquat, c’est bon, c’est plein d’idées et j’irai plus souvent, si mon portefeuille le voulait bien…

CHEZ NAVARRE : Table d’hôte

0
Longtemps il y avait. Bien longtemps que je voulais m’assoir avec une poignée de bons amis autour de la grande table robuste qui trône au milieu de ce restaurant qu’on appelle Chez Navarre. Il a fallu attendre l’été pour s’installer prés de la vieille cheminée. Pour goûter aux plats de tradition préparés avec sympathie par le cuisto de la table d’hôte la plus rustique et insolite des Carmes. On mange. On boit. On rit. On se sent bien. On prend son temps….

CABIRON, LE BON GOÛT DU MACARON

3
Bon, à la base, je ne suis pas fan du macaron. De mon point de vue (c’est à dire le bon), c’est exactement ce que l’on peut appeler un effet de mode. Un effet de mode dans toute sa splendeur. Quoi de plus monotone qu’une meringue imbibée de colorant bercée de crème au beurre trop huileuse. Je me demandais donc, devant l’unanimité des vitrines pâtissières, pourquoi un tel engouement. Pourtant, quand je reçois cette invitation à observer la préparation et à déguster les macarons de chez Cabiron, ma curiosité l’emporte. Ô, faiblesse de mes opinions face à l’appel de la gourmandise…
Page 5 sur 7«34567