Jamais la rentrée de la « Pause Musicale » toulousaine n’a été aussi médiatique. Plan de communication réussi pour son organisateur, Joël Saurin, ex / futur ( ?) membre de Zebda, qui a institué en 2008 ce désormais traditionnel rendez-vous culturel. Y a pas d’arrangements qui tiennent : c’est définitivement un bon plan.

La Pauses Musicales c’était LA bonne idée à avoir. Monsieur Saurin épaulé par la ville de Toulouse l’a donc eu il y a trois ans. Et pas besoin d’être chèvre pour comprendre ce concept judicieux : des petits concerts gratuits, tous les jeudis, entre midi et deux. Avis aux étudiants, travailleurs citadins, chômeurs, femmes au foyer, mélomanes ou curieux, cette douce parenthèse musicale vous attend à l’heure de votre plateau-canap’ ou de votre déjeuner au resto d’à coté. Un sandwich et hop, direction la cour du bel hôtel Renaissance de Boysson, qui abrite la Maison de l’Occitanie. En octobre, ce sera la salle Sénéchal rue Rémusat qui vous accueillera.
Au menu : de nombreux styles, instruments, chansons… pour des promesses d’instants de découvertes éclectiques et acoustiques. Voici donc une opportunité de mettre un peu de fantaisie dans sa journée. Vous ne pourrez donc pas utilisez les fameux prétextes du « J’ai du boulot » ou « Demain, je serai fatigué… ». C’est à midi trente pile. Une bonne coupure dans notre quotidien de toulousain.

> La Pause Musicale Les jeudis à 12h30
Maison de l’Occitanie / Ostal d’Occitània, 11, rue Malcousinat, métro Esquirol