Downtown. Rue Tripère. Pré-ouverture. Nous sommes invités à découvrir en avant-première ce nouveau lieu qui avant même son inauguration officielle crée l’évènement. 250 m2 de surface avec terrasse, salle de restaurant, bar et une magnifique cave pour DJ Set et musique live. Un lieu à la déco vintage et industrielle, résIMG_2718olument moderne, où tout les hipsters et autres jeunes gens à la mode vont très certainement se presser. Un lieu qu’Adrien Agullo (ancien patron de l’Underbar) et Philippe Belot, les deux associés à l’origine du projet ont vu comme un espace d’écoute musicale et de convivialité, plus orienté lounge que boite de nuit. Voisinage Oblige. Quant bien même, l’espace est immense et multiplie les possibilités. Un gros point positif.

A notre arrivée, l’accueil est convivial, attentionné même si le service n’est pas encore complètement accompli. On s’installe dans la première salle, à coté de l’entrée, sur des tabourets et des mange-debout qui se fondent à merveille dans le style à la fois récup et urbain. Un peu plus loin, un petit espace détente où canapés, fauteuils et tables basses dépareillés donnent envie de s’engoncer, de discuter, de siroter en toute liberté. Justement, on nous propose la carte des cocktails. Pour ne pas avoir à faire le tri dans une longue liste, on laisse le choix au barman de nous proposer l’une de ses spécialités. Attentif, il questionne nos goûts, nos envies et nous concocte de succulents breuvages qui remportent notre adhésion dès la première gorgée.

Coté grignotage, on nous dépose sur la table quelques chips de maïs, du guacamole, un condiment de tomate et un bagel au saumon. La dégustation se fait donc en mode tapas tex-mex. La carte du restaurant, ouvert midi et soir annonce aussi des burgers, des fish and chips, à base de produits frais et fait maison. Bref, « de la street food de qualité » dans une grande salle à l’espDowntown Cocktailrit écolier. Toujours aussi contemporaine, hétéroclite, dépareillée. En cuisine, le chef aurait fréquenté l’école Bocuse mais le pain bagel est un peu sec et le guacamole manque d’assaisonnement. Les petits desserts, eux, sont à tomber par terre. Il ne va donc pas falloir attendre longtemps pour que j’y déboule à nouveau. D’autant plus que le cadre se prête admirablement au brunch en vogue du dimanche. A 16 euros. Il ne faut se priver de rien.

Et surtout pas de la visite, qui s’achève à la cave en briques voutée. Impressionnante, élégante, authentique, elle est à couper le souffle et promet des soirées musicales de toute beauté. Justement, pour la programmation de son opening, le Downtown avait invité les tarbais de Château Marmont, le duo Fahy & Sanchez et Alt pour inaugurer la toute nouvelle salle qui se veut axée sur la scène locale. Après les DJ Set, on pourrait même y écouter de la musique live. Mais laissons les membres de l’équipe voir à l’usage. En tout cas, l’inauguration a bien eu l’effet attendu. Presque victime de son succès, le lieu s’est même vu refuser l’entrée à quelques noctambules venus essayer de s’y amuser. Pour cela et pour les autres, il faudra donc repasser.

 > Le Downtown, 8 rue Tripière, 31 000 Toulouse. downtown-toulouse.fr