Ce soir, c’est leur deuxième Tour de piste et ça vaut le détour. Subliminati Corporation prend d’assaut la Grainerie et le résultat est surprenant. Entre rire franc et rire jaune, jonglage, danse, acrobaties et human beat box, les cinq garnements de cette moderne compagnie nous emmènent dans un univers déroutant.

Un coréen, un italien, un basque, un catalan et un français : voilà une formation cosmopolite. Les cinq protagonistes se sont rencontrés à l’école du Lido avant de se réunir, en 2009, sous l’étendard de la Subliminati Corporation. En 2010, ils étaient déjà lauréats Jeunes Talents Cirque Europe.

Mais revenons à ce spectacle. Dialogues, numéros de cirque, mise en scène et son. Tout est travaillé au millimètre. Avec humour, esthétisme, cynisme et ironie. Voici donc un regard très orienté sur notre époque, où réalité sociale et politique s’entremêle. On ne sait pas toujours où les artistes nous embarquent mais ils finissent toujours par récupérer le spectateur au détour d’une situation comique, coupante ou poétique.

Ils incarnent de nombreux personnages : Barack Obama, Carla, Berlusconi, Fidel Castro ou Boudha… Ils nous offrent le Saut de la Liberté et ils nous parlent en anglais. Ils se meuvent comme de la pate à modeler. Nous emmènent en boite ou sur le lieu d’une fusillade. « Ce n’est pas du cirque » annonce le human beat box. C’est vrai et pourtant… Il y a un vrai talent chez ces cinq fantaisistes. Du charisme. Des accents charmants. Une sensibilité exacerbée. C’est burlesque. Loufoque. Grave. C’est tout à la fois.
Mais dans cet univers si chaotique, laissons-leur quand même le mot de la fin : « La corporation vous invite à un crash test poétique. Préparez vos airbags messieurs-dames, car nous sommes d’éphémères Kamikazes. » et ils ne plaisantent pas !

Subliminati Corporation, #File_Tone, du 19 au 22 octobre 2011 à 20h30 à la Grainerie, 5€, www.la-grainerie.net